Salade de betteraves en saumure et fèves

Avec Brunchez-moi, nous accueillons à notre table depuis janvier chaque premier dimanche des gourmands pour partager un bon repas !

Le dernier rendez-vous de la saison proposait un buffet à 90% vegan et voici une des recettes qui a fait fureur !

La version traditionnelle et la version vegan ne se différencie que par une chose : il n’y a pas de fromage de chèvre émietté. J’ai voulu tenter une tricota végétale à la place mais le résultat ne me convient pas encore …

Salade de betteraves en saumure et fèves


Les ingrédients : (pour 2 personnes)

La salade :

  • 200 gr de fèves (surgelées ou fraiches)
  • 1 betteraves rouges
  • 1 betteraves chiogga (s’il n’y en a pas, il suffit de la remplacer par une betterave « classique »)
  • 1/2 botte de cresson
  • Feta, fromage de chèvre, fromage végétal à émietter ou … rien !

La saumure :

  • 25 cl de vinaigre de vin blanc
  • 50cl d’eau
  • 250gr de sucre très fin
  • 5 grains de poivre
  • 3 baies de genévrier
  • 5 grains de coriandre
  • 2 gousses d’ail
  • 1 étoile de badiane

Préparation :

La saumure :

  • Mélanger tous les ingrédients dans une casserole, la placer sur le feu, cuire jusqu’à dissolution complète du sucre.
  • Oter du feu et laisser refroidir, passer au chinois pour retirer les épices.
  • Peler les betteraves et les couper à la mandoline en tranches très fines, plonger les betteraves rouges dans la saumure (pour au moins 1h, 1h30), laisser la betterave chiogga telle quelle.

La salade de fèves :

  • Ôter la pellicule transparente des fèves et les blanchir rapidement à l’eau bouillante salée. Les égoutter et les rafraîchir à l’eau glacée
  • Rincer le cresson et le sécher.
  • Faire revenir les fèves dans l’huile d’olive, sel et poivre

Dressage :

Dans un grand plat un peu profond, dresser la salade avec le cresson, les fèves, les betteraves marinées. Parsemer de fromage, saler et poivrer.


Alors, facile non?

Vous pouvez sans soucis préparer cette salade la veille, il ne vous restera « plus qu’à » assembler les éléments dans l’assiette. Ça fonctionne aussi bien à l’assiette que dans un plat de service, pour une entrée ou un accompagnement donc.

Pour la version vegan, j’avais ajouté un mix de graines torréfiées (j’en mets partout pour le moment !).

Voir aussi :

Leave a Reply

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des