Gratin choux-fleur, jambon végétarien, roquefort

Il y a quelques semaines, à notre retour de vacances, j’ai eu l’opportunité de gouter le nouveau venu chez Aoste : les charcuteries végétariennes.
N’en dites pas plus, je suis certaine que comme moi vous avez dû être assez perplexe face à l’association de ces deux mots.

Voulant pousser l’expérience plus loin que  le jambon beurre reçu, je me suis dit que j’allais tenter d’intégrer ce « jambon végé » dans différentes recettes et voici la première :

Un gratin de choux-fleur, jambon végétarien et roquefort


Les ingrédients : (pour deux personnes)

  • 1/2 Chou-fleur
  • 75gr de Roquefort
  •  5cl de crème épaisse
  •  5gr de beurre
  • Quelques brins de ciboulette
  •  1 paquet de jambon Aoste le végétarien Nature
  • Sel, poivre
  • Chapelure
  • Parmesan

Préparation :

Pour la préparation, j’ai utilisé le reste du choux-fleur cuit à l’eau de notre repas de la veille mais ci-dessous je fais comme si vous n’en avez pas en réserve

  • Séparez le chou-fleur en petits bouquets et les cuire de 10 à 12 min à la vapeur pour qu’il reste un peu croquant
  • Écrasez grossièrement le roquefort avec une fourchette dans un bol
  • Chauffez le beurre dans une casserole et y verser la crème et le roquefort, cuire quelques minutes en mélangeant.
  • On ajoute un peu de poivre.
  • Déposez le chou-fleur dans un plat (allant au four), ajoutez le jambon coupé en morceaux et nappez-le de sauce.
  • Dans un bol, vous aurez mélangé la chapelure et le parmesan avant d’un parsemer le plat (quelle quantité ? au gout mais évitez quand même une couche trop épaisse : le but est que ça croustille)
  • Et vous enfournez pour 30 minutes à 180°

Une fois la cuisson terminée, vous sortez du four, dressez dans l’assiette et parsemez de ciboulette ciselée !
Attention : le roquefort est, je trouve, un fromage assez salé à la base c’est pourquoi je ne sale pas la préparation, j’y mets uniquement un peu de poivre.

Si besoin, lors de la dégustation, rajoutez un peu de sel au gout.


Quelques mots sur « Aoste le végétarien » ?

J’ai toujours été un peu sceptique face aux « copies végétariennes/véganes » de certains produits : pourquoi chercher à reproduire le gout et/ou la texture d’un aliment dont on doit se passer parce qu’il ne correspond plus à nos valeurs ?
Du coup, lorsque j’ai reçu ces « charcuteries » je les ai regardées d’un oeil curieux (l’amoureux, lui, en tant que carnivore … enfin vous voyez 😀 ) : au gout, la texture s’apparente à celle d’un saucisson de jambon, un peu « mousseuse ».
Dans un sandwich, comme je pu les gouter initialement, pourquoi pas !
Mais où ça devenait intéressant pour moi c’est au moment où je me suis demandée comment l’intégrer dans des plats : Croque-monsieur, rillettes de jambon, …
On s’est éclaté à les décliner en fonction des saveurs proposées dans la gamme et je dois dire que c’est du coup assez bluffant !
Les charcuteries sont préparées à base de blanc d’oeuf (pas vegan mais est-ce qu’une alternative à base de jus de pois chiche serait envisageable? ), ne contiennent pas d’exhausteurs de goûts, sont composées uniquement de colorants naturels (radis, pomme et myrtilles) et se déclinent en 5 variétés : nature, fines herbes, curry, julienne de légumes et Méditerranée.
Sans gluten, sans soja et sans lactose, de quoi avoir un apport en protéine supplémentaire !

Voir aussi :

Leave a Reply

avatar

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

  Subscribe  
Me notifier des